logo
La 17 e Conférence de l'ingénierie des langues

Par : Sheref Hassan

sous le patronage du Professeur Dr. Abdel Wahab Mohamed Ezzat, Président de l'Université Ain Shams, le Professeur Dr. Mohamed Shebel El Koumi, Président de l'Université internationale de la Misr, le Professeur Dr. Ayman Mohamed Ashour, Doyen de la faculté de génie de l'Université Ain Shams, et le Professeur Dr. Ayman Mohamed Bahaa El Din, Doyen de l'Égypte, l'International de la Société égyptienne pour l'ingénierie des langues a organisé sa 17e conférence annuelle sous la présidence du Professeur Dr. Mohamed Adib Ghoneimy Riad. La conférence vise à encourager la recherche dans le domaine de l'ingénierie linguistique et en sensibilisant à l'importance de faciliter l'interaction entre l'homme et la machine en langue naturelle et lire à l'ère de la technologie de pointe.

Le Professeur Dr. Salwa Al-Ramli, président de la conférence, a déclaré que la conférence a lieu dans chacune des deux universités. La conférence comprendra six séances scientifiques et un atelier sur l'apprentissage en profondeur pour le langage naturel traitement suivis de quatre sessions et fermeture de session.

Il convient de mentionner que de nombreux chercheurs participent à la conférence et ceux qui s'intéressent à l'ingénierie du langage sciences sociales des universités et centres de recherche. La recherche présentée a abordé des questions liées à la traduction et le traitement du langage naturel afin de les analyser et de les comprendre, de rechercher des informations dans des bases de données et de détecter la similarité des textes. Certains chercheurs ont également l'accent sur les réseaux sémantiques, ontologies et réseaux sociaux pour mesurer les tendances sur les marchés financiers et d'en détecter la pensée conspiratrice dans tweets égyptien, ainsi que des recherches portant sur le langage parlé pour la reconnaissance automatique de l'orateur, son dialecte, discours parlé, configuration automatique de textes et d'OCR en utilisant le cloud computing et l'Internet des objets. Une partie de la recherche porte également sur ordinateur et la linguistique informatique, protégeant ainsi la langue arabe de l'abandon pour d'autres langues.